La Vigne: Viticulture et vin : actualités et vidéos viticoles

Rechercher

Votre compte

 

Inscrivez-vous | Aide |

Retour sur la page d'accueil  Accueil / Actualités / Aquitaine : couac dans le rapprochement entre coops viticoles et agricoles
Actualités viticoles

Aquitaine Couac dans le rapprochement entre coops viticoles et agricoles

Publié le mardi 19 juin 2012 - 16h51

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Éric Chadourne démissionne de la présidence de la Fédération des coopératives vinicoles d’Aquitaine, car une partie de son conseil d’administration s’oppose au projet de fusion avec la Fédération des coopératives agricoles.

Il a jeté l’éponge. Dans un communiqué du 18 juin, la Fédération des coopératives vinicoles d’Aquitaine (FCVA) annonce la démission d’Éric Chadourne, son président depuis février 2011.

Dans les faits, c’est lors du conseil d’administration du 16 avril dernier qu’Éric Chadourne a démissionné. « Les divergences de vues sont apparues avec des caves coopératives opposées au rapprochement entre la FCVA et Coop de France Aquitaine. J’ai préféré rendre mon tablier », explique-t-il.

Ces rapprochements sont à l’œuvre dans toutes les régions à l’initiative de la CCVF et de Coop de France. Récemment, la Fédération des caves coopératives du Languedoc-Roussillon a fusionné avec la Fédération régionale des coopératives agricoles. De même, Coop de France Alsace est née de la fusion de la Fédération des caves vinicoles d’Alsace et des Fédérations des coopératives agricoles et des Cuma.

En Aquitaine, les choses ne se passent donc pas sans heurts. Pour autant, Éric Chadourne n’en démord pas. « En se regroupant, on mutualise des services, des compétences. Cela nous permettrait d’être plus percutants. Or, les caves coopératives ne veulent pas passer au-dessus de leur intérêt. Des problèmes entre les hommes prennent le dessus sur l’intérêt général », regrette-il.

Certains coopérateurs avancent une autre analyse : « C’est sur la forme que cela a achoppé. Le conseil d’administration n’a pas participé à la définition et à l’élaboration du projet de regroupement. On a nous présenté un dossier qu’il fallait prendre tel quel », lâche l’un d’entre eux.

Homme fort de la viticulture aquitaine, Éric Chadourne n’a pas l’habitude de mâcher ses mots. Dès sa prise de fonction à la présidence de la FCVA, il répétait que pour rééquilibrer les forces face à la grande distribution, il était impératif de regrouper les caves coopératives. Un discours qui n’est pas facile à mettre en œuvre.

Un exemple ? L’union annoncée entre Prodiffu et la cave coopérative Union Saint-Vincent vient d’avorter. Contactée, la coopérative Union Saint-Vincent n’a pas souhaité s’exprimer. Du côté de la FCVA, on affirme que le dossier du rapprochement avec Coop de France Aquitaine n’est pas enterré.

Éric Chadourne reste administrateur et membre du bureau de la FCVA. Bernard Solans vient d’être élu président.

C. G.

Les commentaires (1)

Heureux d'en être informé

jeudi 21 juin 2012 - 13h46

Ma cave n'ayant pas encore mis en oeuvre les moyens de communication annoncés avec les adhérents, je suis content d'être informé par LA VIGNE de la rupture des négociations entre Union St Vincent et Prodifu. J'attends d'avoir des informations plus complètes et j'espère chiffrées pour me faire une opinion

samsycourc
Voir son profil

Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :


La Vigne : les offres d'abonnement
simples ou couplées

Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK