La Vigne: Viticulture et vin : actualités et vidéos viticoles

Rechercher

Votre compte

 

Inscrivez-vous | Aide |

Retour sur la page d'accueil  Accueil / Actualités / Internet : Un site pour évaluer en continu les vins des producteurs
Actualités viticoles

Internet  Un site pour évaluer en continu les vins des producteurs

Publié le vendredi 23 mai 2014 - 15h48

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Vincent Lacoste prépare pour la rentrée le lancement de 70 millions de dégustateurs, un site dont l’objet est de faire évaluer des vins de propriété par des consommateurs sur la durée.

Vincent Lacoste, vigneron récoltant à Donzac, en Gironde, a créé le site 70 millions de dégustateurs pour permettre aux consommateurs de noter eux-mêmes les vins de producteurs.

Vincent Lacoste, vigneron récoltant à Donzac, en Gironde, a créé le site 70 millions de dégustateurs pour permettre aux consommateurs de noter eux-mêmes les vins de producteurs.

L’idée est excellente : donner la possibilité aux consommateurs de juger de la qualité d’un vin non pas seulement à un instant déterminé, mais tout au long de son évolution dans le temps. Vincent Lacoste l’a eue. Le site 70 millions de dégustateurs (70MD) en est né.

Ce vigneron récoltant, installé sur une propriété familiale de 43 ha à Donzac (Gironde), a imaginé le site idéal pour plaire aussi bien aux consommateurs avides de bons vins peu connus qu’aux viticulteurs récoltants soucieux de gagner en notoriété sans dépenser des budgets dispendieux.

Le site 70 MD permet à des consommateurs de se réunir en jurys de dégustateurs (au moins six personnes). L’inscription est gratuite, mais pour éviter les petits malins qui souhaiteraient juste recevoir des vins gratis, il est demandé une caution de 150 euros. Une fois constitué sous la présidence d’un de leur membre, le jury reçoit un carton de trois à six bouteilles de différents vins à évaluer. Les bouteilles sont anonymes, juste marquées d’un numéro.

QR CODE

Lors de la dégustation, comme dans les concours de vins, les membres du groupe remplissent, directement sur le site, les fiches qui correspondent au numéro de leur vin. « Nous avons mis en place un système de notation à la portée de tous », explique Vincent Lacoste. En premier lieu, le jury doit noter le degré de maturité du vin : est-il à consommer dès maintenant, trop jeune ou au contraire à boire rapidement ? Le reste des notes à saisir vise classiquement l’aspect visuel du vin, son nez et son goût.

Une fois la fiche de dégustation remplie, le vin se voit attribuer une note, voire une médaille. Le vigneron est alors informé et peu apposer sur ses bouteilles un QR code qui va renvoyer sur le site 70MD. Les consommateurs ultérieurs pourront alors donner leur propre note après avoir flashé le QR code avec leur smartphone ou en se rendant sur le site.

NOTATION ÉVOLUTIVE

Pour les vignerons, ce site est intéressant car il offre tous les avantages d’un concours sans l’inconvénient des dates de clôture. Le producteur envoie ses échantillons, quand il estime ses vins prêts, sans être tenu par un quelconque calendrier. De plus, 70MD offre une notation évolutive dans le temps. « Les consommateurs peuvent évaluer les vins tout au long de leur vie », argumente son concepteur. Enfin, si le site reçoit l’accueil qu’il mérite, on peut penser qu’un vin bien noté devrait booster sa notoriété pour un budget assez modeste.

Les tarifs d’inscription des échantillons bénéficient d’une offre de lancement : 40 euros pour le premier vin, 20 euros pour le deuxième et gratuit pour le troisième. Ils dépendent du volume et du prix de chaque cuvée.

Actuellement, le site organise la collecte des vins à déguster et envoie les échantillons aux premiers jurys de dégustateurs qui se sont constitués, soit une cinquantaine déjà. Le temps que toutes les dégustations soient réalisées et que les QR code soient appliqués sur les bouteilles, le site devrait être opérationnel pour la rentrée.

« Nous avons prévu un observatoire des écarts de notation. Si les échantillons envoyés par les vignerons présentent des écarts significatifs avec le vin distribué par la suite, la notation sera réévaluée à la hausse ou à la baisse », conclut le fondateur.

Aurélia Autexier

Ces articles peuvent également vous intéresser

Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :


La Vigne : les offres d'abonnement
simples ou couplées

Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole