La Vigne: Viticulture et vin : actualités et vidéos viticoles

Rechercher

Votre compte

 

Inscrivez-vous | Aide |

Retour sur la page d'accueil  Accueil / Actualités / Languedoc : Un fonds chinois en passe d’investir dans un négoce
Actualités viticoles

Languedoc  Un fonds chinois en passe d’investir dans un négoce

Publié le mercredi 28 novembre 2012 - 15h50

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Un fonds d’investissement chinois est en discussion pour racheter à Frédéric Roger ses parts dans le négoce qui porte son nom et qui a réalisé 22,3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2010. Une première dans la région.

Le dossier n’est pas encore totalement ficelé mais l’information a déjà filtré. La cave coopérative de Narbonne (Aude), actionnaire à 40 % de la société de négoce Frédéric Roger, négocie avec un fonds d’investissement chinois qui pourrait racheter les parts détenues jusqu’ici par Frédéric Roger, le patron fondateur de l’entreprise.

Un négoce évalué à 2,4 millions d’euros

Basé à Lézignan-Corbières, Frédéric Roger a réalisé un chiffre d’affaires de 22,3 millions d’euros, dont 50 % à l’export en vendant toute la palette des vins du Languedoc. Ce négoce possède également un centre d’embouteillage, un outil technique performant selon l’analyse du conseil régional du Languedoc-Roussillon. Selon le conseil régional, le groupe Frédéric Roger est évalué à près de 2,4 millions d’euros hors taxes.

L’opération serait pilotée par Châteaux et vignobles de France, une société basée à Bordeaux, en Gironde, spécialisée dans la gestion de vignobles et filiale du fonds d’investissement chinois. Cette entreprise souhaite s’implanter en Languedoc et y développer son activité et ses approvisionnements en vin.

Perspectives de développement sur le marché chinois

Pour la coopérative narbonnaise, ce partenariat offre d’intéressantes perspectives de développement sur le marché chinois.
Cette opération a reçu le soutien du conseil régional, lequel accorde une avance remboursable de 400 000 euros au nouvel actionnaire pour l’aider à financer cette acquisition.

Mais à ce jour rien n’est encore bouclé selon les informations obtenues par « La Vigne ». La signature de cette cession-acquisition est programmée fin décembre.

M. T.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :


La Vigne : les offres d'abonnement
simples ou couplées

Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole