La Vigne: Viticulture et vin : actualités et vidéos viticoles

Rechercher

Votre compte

 

Inscrivez-vous | Aide |

Retour sur la page d'accueil  Accueil / Actualités / Madiran : un jeune viticulteur étranglé par un enrouleur de fils
Actualités viticoles

Madiran Un jeune viticulteur étranglé par un enrouleur de fils

Publié le mercredi 17 avril 2013 - 17h00

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Rémy Lacoste, 27 ans, est mort dans ses vignes à Aydie, en Pyrénées-Atlantiques, le 12 avril dernier, étranglé par un enrouleur de fil qu’il n’a pas pu arrêter.

Le 12 avril dans la matinée, Rémy Lacoste part travailler dans une vigne derrière la maison familiale, en bordure de la D 317, à Aydie (Pyrénées-Atlantiques). Il faut préparer cette parcelle à l’arrachage. Pour cela, Rémy Lacoste va enlever les fils de palissage avec un enrouleur attelé à l’arrière de son tracteur.

Il se trouve à l’arrière de l’enrouleur et ramasse les fils de fer pour les positionner sur cette machine quand son pull accroche une des pattes de la machine et s’y enroule. Impossible de stopper le mouvement qui est entraîné par un moteur hydraulique. Il est trop loin du boîtier de commandes marche/arrêt. Il ne peut rien faire. Rémy Lacoste meurt étranglé par les fils de palissage.

Vers 13 heures, sa mère, ne le voyant pas revenir, va à sa rencontre et le découvre inanimé. Les secours n’ont pas pu le ramener à la vie.

Dans le petit village d’Aydie, 145 habitants, c’est l’incompréhension. « L’enrouleur est une machine que l’on ne peut pas considérer comme dangereuse », estime un voisin viticulteur.

C’est aussi l’effondrement. « Rémy était un gars qui faisait l’unanimité autant sur le plan professionnel que personnel. Il s’impliquait beaucoup. Il était le président du comité des fêtes de notre village », lâche un autre viticulteur.

Rémy était le fils de Maurice Lacoste, maire du village, qui a passé trente ans à la tête du syndicat des vins de Madiran. Il y a cinq ans, il avait repris le domaine de Mourchette, la propriété familiale d’une vingtaine d’hectares en AOC Madiran. Le jeune viticulteur apportait sa vendange à la cave coopérative de Crouseilles.

Que va devenir la propriété ? Le frère aîné de Rémy Lacoste ne travaille pas dans le secteur viticole. Seule certitude : les habitants d’Aydie sont bien décidés à jouer l’entraide et à donner un coup de main pour les travaux de la vigne jusqu’aux prochaines vendanges.

Colette Goinere

Ces articles peuvent également vous intéresser

Gers
Des vins vendus au même prix au restaurant et à la cave

Publié le 25 septembre 2012

Hérault
Une parcelle de vigne sert de piste d’atterrissage

Publié le 16 août 2012

Madiran
La grêle a encore frappé !

Publié le 02 mai 2012

Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :


La Vigne : les offres d'abonnement
simples ou couplées

Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole