La Vigne: Viticulture et vin : actualités et vidéos viticoles

Rechercher

Votre compte

 

Inscrivez-vous | Aide |

Retour sur la page d'accueil  Accueil / Actualités / Phytos : Cognac critique la pertinence de l'IFT
Actualités viticoles

Phytos Cognac critique la pertinence de l'IFT

Publié le jeudi 03 novembre 2011 - 17h31

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Ces vingt dernières années, l’IFT global est resté stable dans la région de Cognac alors que les viticulteurs ont beaucoup modifié leurs pratiques. Pour le BNIC, l’ITF ne donne qu’une description très partielle des pratiques phytos.

Vincent Dumot, du BNIC. © C. STEF

Vincent Dumot, du BNIC. © C. STEF

La station viticole du BNIC a évalué les pratiques phytosanitaires des viticulteurs de la région de Cognac de 1990 à 2010 en épluchant les calendriers de traitement des 55 parcelles de son réseau de suivi de la maturité.

« Ces parcelles sont représentatives de la diversité des pratiques de la région. Elles appartiennent à 55 exploitants qui se fournissent chez différents distributeurs », a précisé Vincent Dumot, du BNIC, lors de la présentation de cette étude le 27 octobre lors de la journée technique de la station viticole à Cognac (Charente).

Grâce à ces données, le BNIC a calculé pour chaque année l’IFT (1) moyen dans les parcelles de son réseau. Premier constat : cet IFT annuel moyen (hors herbicides) tourne entre 14 et 16. Ainsi, en 2008, l’IFT hors herbicides est de 16,8.

Toutefois, on note un fort effet millésime. Et l’écart entre les années de forte pression parasitaire et celles de faible pression atteint 6 points, soit six traitements à pleine dose avec soit un fongicide, soit un insecticide. Ainsi en 2000, l’IFT est de 18,2 contre 12,2 en 2005.

« Il est donc difficile de prendre une seule année de référence » a insisté Vincent Dumot.

Autre constat, l’IFT est stable sur les vingt dernières années. Pourtant, les doses appliquées ces vingt dernières années ont baissé de 37 %. Cela résulte d’une baisse de 5 % des doses homologuées et d’un effort très important des viticulteurs « au début de la campagne de traitement lorsque la végétation est peu développée », a expliqué Vincent Dumot.

Par ailleurs, la DL 50 (2) des produits les plus utilisés a augmenté entre 1993 et 2010. Signe que les viticulteurs utilisent des produits de moins en toxiques.

Le BNIC montre également une évolution des IFT selon les catégories de produits.

  • Les IFT herbicides ont bien diminué depuis 2006. Cela s’explique par un recul du désherbage total des interrangs au profit de l’enherbement ou du travail du sol superficiel.
  • L’IFT acaricides est également en nette régression, en raison de la régulation des acariens par les typhlodromes.
  • L’IFT antibotrytis a aussi baissé. La pression de la maladie a été plus faible ces dernières années. De plus, la mise en place de l’enherbement a réduit la vigueur de la vigne et donc sa sensibilité au champignon.
  • En revanche, l’IFT insecticides a augmenté compte tenu de la mise en place de la lutte obligatoire contre la flavescence dorée.


Fort de toutes ces observations, le BNIC estime que l’ITF moyen - critère essentiel pour le ministère de l’Agriculture - ne rend pas complètement compte des évolutions des pratiques des viticulteurs.

(1) L’IFT est l’indicateur de fréquence de traitement. Il s’exprime en nombre de doses homologuées par hectare appliquées au cours d’une campagne. Pour chaque traitement réalisé sur une parcelle, l’IFT s’obtient en divisant la dose réellement appliquée par hectare par la dose homologuée par hectare pour le produit considéré.

(2) DL 50 : dose provoquant 50 % de mortalité dans la population d’organismes étudiés. Plus la DL 50 est faible, plus la substance est toxique.

C. S.

Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :


La Vigne : les offres d'abonnement
simples ou couplées

Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK