La Vigne: Viticulture et vin : actualités et vidéos viticoles

Rechercher

Votre compte

 

Inscrivez-vous | Aide |

Retour sur la page d'accueil  Accueil / Actualités / Val de Loire : Le Salon des vins de Loire diminue la voilure
Actualités viticoles

Val de Loire Le Salon des vins de Loire diminue la voilure

Publié le vendredi 01 février 2013 - 15h03

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le Salon des vins de Loire qui s’ouvre pour trois jours à Angers (Maine-et-Loire) lundi 4 février a volontairement limité le nombre d’exposants.

Le Salon des vins de Loire est le seul salon européen dédié à un seul vignoble, rappellent ses défenseurs. © P. TOUCHAIS

Le Salon des vins de Loire est le seul salon européen dédié à un seul vignoble, rappellent ses défenseurs. © P. TOUCHAIS

500 stands en lieu et place des 550 de 2012 et des presque 600 des années précédentes. L’édition 2013 du Salon des vins de Loire a volontairement limité le nombre d’exposants. « Cela nous semble être un bon équilibre fréquentation-exposants », souligne Christian Groll, directeur du Parc expos d’Angers.

Les organisateurs appellent de leurs vœux une édition 2013 meilleure que celle de 2012, malmenée par la neige, qui lui avait fait perdre 20 % de ses visiteurs. Au-delà de l’épisode climatique de l’an passé, le salon se cherche un nouveau souffle. Il a été remis en cause par les négociants qui, pour une bonne part, ont déserté les lieux en réclamant une édition biennale en alternance avec Vinexpo. Le salon a par ailleurs été chahuté par certains vignerons qui le voudraient plus dynamique et souhaiteraient y voir plus d’importateurs. « Ce salon est unique en son genre », martèlent les organisateurs. Ses défenseurs affirment que « c’est le seul salon européen dédié à un seul vignoble ». La manifestation affiche une fréquentation de 8 000 à 9 000 visiteurs.

En tout cas, quels que soient les résultats de cette édition, elle s’ouvre dans un contexte économique particulier. Comme ailleurs, la récolte ligérienne a été maigre. La baisse est estimée de 25 à 30 % sur l’ensemble du Val de Loire. Mais pour certaines zones, on affiche plutôt des volumes inférieurs de 50, voire 75 % d’une année normale. Le jeu de l’offre et de la demande risque donc d’être plutôt favorable aux producteurs. Pour ceux qui ont eu la chance de rentrer suffisamment de raisins.

 

Patrick Touchais

Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :


La Vigne : les offres d'abonnement
simples ou couplées

Découvrir nos Offres

Les publications du Groupe France Agricole
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK