La Vigne: Viticulture et vin : actualités et vidéos viticoles

Rechercher

Votre compte

 

Inscrivez-vous | Aide |

Retour sur la page d'accueil  Accueil / Actualités / Charte des vins bio/UE : la Commission retire le projet faute d'un compromis satisfaisant
Actualités viticoles

Charte des vins bio/UE La Commission retire le projet faute d'un compromis satisfaisant

Publié le mercredi 16 juin 2010 - 19h37

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

Le commissaire européen à l'Agriculture renonce à introduire des règles pour la production de vin biologique. Il s'agissait de créer le concept de « vin biologique » car pour le moment, le vin élaboré à partir de raisin bio ne peut être qualifié de biologique. Il ne peut être commercialisé qu'avec la mention « raisin issu de l'agriculture biologique ».

Le commissaire européen à l'agriculture, Dacian Ciolos, renonce à introduire des règles pour la production de vin biologique. Il s'agissait de créer le concept de « vin biologique » car pour le moment, le vin élaboré à partir de raisin bio ne peut être qualifié de biologique. Il ne peut être commercialisé qu’avec la mention « raisin issu de l'agriculture biologique ».

 

Le projet a été discuté pendant plusieurs mois au Comité permanent de l'agriculture biologique et durant de nombreuses réunions bilatérales. Mais il n'a pas été possible de trouver un compromis acceptable sur les standards de production biologiques, indique la Commission.

 

S'exprimant mercredi matin, le Commissaire a indiqué : « Les conditions pour l'instauration de ces nouvelles règles ne sont pas réunies dans une majorité d'Etats membres. Je ne suis pas prêt à accepter un compromis sur les standards biologiques qui enverrait un mauvais signal aux consommateurs sur l'importance que la Commission attache à la politique de la qualité. J'espère que l'industrie et la recherche pourront faire des progrès et que la Commission pourra revenir avec une proposition. »

 

Fondé sur une étude indépendante (Orwine), le projet de décision proposait plusieurs modifications, comme par exemple :

- une limite plus basse pour la teneur en sulfites que pour les vins traditionnels,

- une liste plus réduite des additifs et des traitements autorisés.

 

Les règles pour le « vin produit à base de raisins bioloqiques » restent valables.

 

 

Lire également :

Réglementation des vins bio/UE : nouvelle tentative pour y parvenir les 1er et 2 juin (31 mai 2010)

 

B.Co.

Ces articles peuvent également vous intéresser

Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Les publications du Groupe France Agricole
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK