La Vigne: Viticulture et vin : actualités et vidéos viticoles

Rechercher

Votre compte

 

Inscrivez-vous | Aide |

Retour sur la page d'accueil  Accueil / Actualités / Droits de plantation : la journée d’action est reportée
Actualités viticoles

Droits de plantation La journée d’action est reportée

Publié le vendredi 30 novembre 2012 - 15h52

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La journée d’appel à la mobilisation des vignerons, lancée par quatre organisations nationales de la production (Cnaoc, CFVDP, Vif et CCVF) fin octobre, initialement prévue le 11 décembre, est reportée « au moins jusqu’à janvier » selon Bernard Farges, président de la Cnaoc.

Mobilisera ? Ne mobilisera pas ? Le bras de fer qui oppose les viticulteurs à la Commission européenne à propos des droits de plantation censés disparaître à partir du 31 décembre 2015 connaît un répit. Après avoir fait monter la pression en annonçant une journée d’action européenne le 11 décembre (voir notre article du 30 octobre), la production viticole française vient d’annoncer que la mobilisation était reportée « au moins jusqu’en janvier ».

« Des bruits de couloir nous laissent penser qu’il y a des évolutions positives sur ce dossier », explique Bernard Farges, le président de la Cnaoc, sans préciser toutefois la nature concrète de ces « évolutions ». Et de préciser : « Il nous faut du concret et pour cela nous allons devoir attendre la dernière réunion du groupe à haut niveau qui a été reportée au 14 décembre. »

Rappelons que depuis l’annonce d’une manifestation de vignerons à Bruxelles, la position de la Commission semble s’être un peu assouplie : son directeur général à l’agriculture a accordé une interview à la presse agricole européenne dans laquelle il s’est prononcé, pour la première fois, pour la régulation des plantations pour tous les vins, y compris ceux sans IG (voir notre article du 16 novembre).

Par ailleurs, une délégation de vignerons à laquelle participait la Cnaoc a rencontré le commissaire européen, Dacian Ciolos, le 27 novembre…

Interrogé sur le contenu de cette rencontre, Roger Waite, porte-parole du commissaire à l’Agriculture Dacian Ciolos, a fait savoir : « Nous sommes dans une phase de réflexion sur un nouveau modèle de régulation pour le secteur vitivinicole européen (système d’autorisation et donc d’encadrement des extensions de plantations pour tous les types de vin). L’échange a été fructueux. » Dans les tout prochains jours, le commissaire doit aussi rencontrer le président de l’Association des régions viticoles européennes (Arev).

A. A.

Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Les publications du Groupe France Agricole
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK