La Vigne: Viticulture et vin : actualités et vidéos viticoles

Rechercher

Votre compte

 

Inscrivez-vous | Aide |

Retour sur la page d'accueil  Accueil / Actualités / Marketing : Tutiac s’investit en grande distribution
Actualités viticoles

Marketing Tutiac s’investit en grande distribution

Publié le mercredi 05 décembre 2012 - 15h45

    • agrandirla taille du texte
    • rduire la taille du texte
    • imprimer

La coopérative des Vignerons de Tutiac basée à Marcillac (Gironde) va proposer 450 journées d’animations en grandes surfaces en 2013. Tous les viticulteurs sont mis à contribution. Plus de la moitié des coopérateurs ont déjà reçu une formation.

Lydia Héraud, chargée du marketing des Vignerons de Tutiac.

Lydia Héraud, chargée du marketing des Vignerons de Tutiac.

La coopérative a fait ses calculs. Elle a un potentiel de 450 journées d’animation dégustation à proposer à la grande distribution. Ce calcul tient compte du fait que chaque coopérateur doit une journée d’animation par an ainsi qu’une journée par tranche de 10 hectares.

Pour aider les plus frileux, pas forcément à l’aise face à un public, la coopérative n’a pas hésité à les former. En trois ans, 300 coopérateurs, sur les 550 que compte la cave, se sont essayés pendant deux jours à la prise de parole, au contact avec le consommateur et à l’argumentaire de la gamme Tutiac.


« Notre marque Tutiac a été repensée et lancée en janvier 2012 autour de trois segments : des vins fruités, des vins traditionnels, avec la découverte des blayes et des bourgs, et des vins en fûts », explique Lydia Héraud, chargée du marketing des Vignerons de Tutiac (230 000 hl produits par an, numéro un en Côtes de Bordeaux, 5 millions de cols écoulés en grande surface sur un global de 10 millions de bouteilles).


Dès 2013, ces journées d’animation dégustation vont être lancées dans des magasins de la région parisienne, du nord de la France et de la façade atlantique. La coopérative prendra en charge les frais du viticulteur ainsi que la journée d’animation, soit 180 euros par jour.

Une réflexion est en cours avec le syndicat viticole de Blaye qui devrait participer au financement de la mise en place de comptoirs dans les grandes surfaces. Une centaine de comptoirs sont prévus.

C. G.

Les commentaires (0)
Fonctionnalité réservée aux abonnés

Le commentaire d'article est réservé aux abonnés de La Vigne.

Si vous êtes abonné, identifiez-vous dans le bloc "services experts"
situé en haut à droite de la page.

Si vous voulez vous abonner et profiter de tous les contenus du site ainsi que de l’édition papier de La Vigne, cliquez sur le lien ci-dessous :

Les publications du Groupe France Agricole
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK